Ma Photo

novembre 2010

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Ce mois-ci, on recrute...

« L'homme noir dans les rêves des femmes | Accueil | Peaux sèches »

samedi 22 jan 2005

Commentaires

Richard

Peut-on vraiment punaiser l'orgasme d'un seul épithète ? N'y en a-t-il pas plusieurs? Réputé mécanique et moins subtil que celui de la femme, l'orgasme masculin revêt in my own opinion bien des formes aussi, bien des intensités, bien des couleurs. Une toile de Schwitters plutôt qu'un Mondrian.

marie-chantal

Trop souvent de petites secousses sismiques, rose pâle.

Marie-Chantal

Schwitters ? Pourvu qu'on ne tombe pas dans Bosch.

Catherine

Oh Richard, bien sûr, c'est un jeu. Faut pas tout prendre à la lettre scientifique monsieur le journaliste.
D'ailleurs je me rappelle qu'on a eu cette conversation dans d'autres circonstances (sur l'orgasme masculin). ;O)
(Tu vois Marie-Chantal, c'est facile, la machine à rumeurs est emballée!)

marie-chantal

Ah bon c'est Richard alors ! Pfffff.

Moi c'est les chattes... genre Pétronille !

bertrand

Dekecé? On mêle ma pure féline à vos turpitudes insomniaques?

Vade retro Santana!

Catherine

pure féline?

C'est moi ça? ;o)

bertrand

rapanoïaque un jour, rapanoïaque toujours?
Il n'y a que ma belle Pétronille de pure dans ce bas, très bas monde...

(Et encore elle a quelques oiseaux sur la conscience...)

Catherine

pas du tout rapanoïaque cher
c'est joli pure féline
je me suis auto-appropriée le compliment ;o)

marie-chantal

On ne saura plus ainsi de quelle pure féline je me suis entichée.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.