Renseignements



  • Top Blogues
  • Avertissement
    Veuillez noter que l'hôte du site et les administrateurs ne sont pas responsables des propos tenus par les auteurs, ni de la qualité de la langue
  • Pour participer
    Ce carnet est un site de création collective. Il regroupe les textes de plusieurs auteurs différents tous inspirés d'un thème commun. Le thème est mis en ligne dans la nuit de dimanche à lundi et la date de tombée est le dimanche suivant avant minuit (heure de Montréal). Pour tout renseignement, pour participer ou pour soumettre un thème pour les prochaines semaines:

    Écrivez-nous

Administrateurs

Blog powered by Typepad

« La reine déchue (Le bateleur) | Accueil | La reine déchue (Sasquatch Urbain) »

Commentaires

Laurence

J'ai connu cette inversion des rôles il y a quelques années avec un garçon. Adolescente, j'en étais folle, il me méprisait. Et puis nous nous sommes revus un soir dans un bar. Mais j'avais grandi et son baratin ne me faisait plus d'effet. Cela fait un bien terrible! :)

Tubuai

C'est très joliment raconté.

Mamathilde

Laurence : en fait, ce n'est pas une histoire tout à fait vraie tu sais... C'est un ramassi de petites histoires qui me sont arrivées, condensées en une seule. Mais ça m'est déjà arrivé aussi. J'avais un King de la Récré qui m'en a fait voir de toutes les couleurs quand j'étais petite et qui aujourd'hui quête mon attention à toutes les fois qu'on se croise.

Tubuai : merci!!! Je danse sur ma chaise de contentement!

Tubuai

Ne tombe pas en dansant sur ta chaise, je m'en voudrais qu' ''une personne dont il est agréable de faire la connaissance'' se blesse par ma faute :)

Au plaisir de te lire à nouveau.

Claire

Ton texte m'a fait revivre mon enfance... de garçon manqué. Je crois que nous avons toutes dans notre enfance une reine déchue comme celle que tu décris

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.