Renseignements



  • Top Blogues
  • Avertissement
    Veuillez noter que l'hôte du site et les administrateurs ne sont pas responsables des propos tenus par les auteurs, ni de la qualité de la langue
  • Pour participer
    Ce carnet est un site de création collective. Il regroupe les textes de plusieurs auteurs différents tous inspirés d'un thème commun. Le thème est mis en ligne dans la nuit de dimanche à lundi et la date de tombée est le dimanche suivant avant minuit (heure de Montréal). Pour tout renseignement, pour participer ou pour soumettre un thème pour les prochaines semaines:

    Écrivez-nous

Administrateurs

Blog powered by Typepad

« Lancement de la semaine 44 | Accueil | Compte à rebours (Russalka) »

Commentaires

Russalka

Touchée
complètement touchée
par cette photo-synthèse
sans pessimisme
qui parle à l'enfant de ce continent
que je suis...

mercedes

pour qui est-elle moins pénible?

Le bateleur

Oui
et l'on vit à distance
ce progrès à rebours
d'un continent entier

Justine Miso.

Merci Russalka,

Progrès à rebours oui... comme c'est bien dit.

Mercedes... Je pensais à ceux qui la vivent mais peut être que je me trompe ou plus exactement (parce qu'il est certain que les africains de là bas se plaignent moins que certains jeunes d'ici) ils sont peut être plus organisés face à cela, moins amers de voir d'autres manger quand eux n'ont que des miettes. Je vois ici, en France, une misère qui est d'une certaine manière "égale" de l'Afrique mais là bas, le soleil chauffe et on ne meurt pas de froid.

"Aujourd'hui, on n'a plus le droit ni d'avoir faim ni d'avoir froid, dépasser le chacun pour soi, je pense à toi, tu penses à moi": je connais deux lieux où cette phrase est vraie: l'Islande où il fait tellement froid que l'on s'inquiète nécessairement de son voisin et où personne n'a faim et là où j'étais en Afrique où personne n'a froid mais où n'importe qui doit t'aider si tu as faim.

mercedes

Merci de m'avoir répondu, je crois que j'ai réagi trop vite à votre texte, et que ma question n'avait pas lieu d'être ici..
Le débat est trop vaste vous ne trouvez pas !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.