Renseignements



  • Top Blogues
  • Avertissement
    Veuillez noter que l'hôte du site et les administrateurs ne sont pas responsables des propos tenus par les auteurs, ni de la qualité de la langue
  • Pour participer
    Ce carnet est un site de création collective. Il regroupe les textes de plusieurs auteurs différents tous inspirés d'un thème commun. Le thème est mis en ligne dans la nuit de dimanche à lundi et la date de tombée est le dimanche suivant avant minuit (heure de Montréal). Pour tout renseignement, pour participer ou pour soumettre un thème pour les prochaines semaines:

    Écrivez-nous

Administrateurs

Blog powered by Typepad

« Il posa son doigt sur l'interrupteur (Chrysalide) | Accueil | Il posa son doigt sur l'interrupteur (Dingue Marmotte) »

Commentaires

sylvie

Il y a parfois des mises en lumière douloureuses mais qui finissent par éclairer le sens d'une vie ! Joli et poignant récit... il y a des tripes et du coeur... de la bio, peut-être ? Peu importe, toujours est-il qu'il attrappe le lecteur par la peau du cou de ses propres lâchetés.. et de ce qu'on en fait !

Jacques

De la bio, pas trop, heureusement.
Ou alors, de la bio prospective, mais alors, ça craint !

La Souris

Très beau texte.

Cindy

Il est parfois facile d'écrire sur un sujet dont il nous es si difficile de parle. Je parle un peu pour moi et beaucoups pour elles.

Bibi

Une envie comme ça, de baisser l'abat-jour, de tamiser la lumière sur ce tant de misère... Bas les coeurs, parfois.

Tubuai

Touchant, ça sonne très juste. Encore envie de le relire.

Cindy

Moi, j'avoue que je n'ai pas le goût de le relire, mais j'ai l'impression qu'il aura eu son utilité.
Merci de me lire.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.