Renseignements



  • Top Blogues
  • Avertissement
    Veuillez noter que l'hôte du site et les administrateurs ne sont pas responsables des propos tenus par les auteurs, ni de la qualité de la langue
  • Pour participer
    Ce carnet est un site de création collective. Il regroupe les textes de plusieurs auteurs différents tous inspirés d'un thème commun. Le thème est mis en ligne dans la nuit de dimanche à lundi et la date de tombée est le dimanche suivant avant minuit (heure de Montréal). Pour tout renseignement, pour participer ou pour soumettre un thème pour les prochaines semaines:

    Écrivez-nous

Administrateurs

Blog powered by Typepad

« Roger au mois de mai (Tine) | Accueil | Roger au mois de mai (Bibi) »

Commentaires

laurence

Très sympas Catherine. Mais j'espère pour toi que ce voisin sort de ton imagination et non de la maison d'à côté ;)

Catherine

Disons qu'il a toutes les caractéristiques d'un ancien voisin. En entendant mon voisin actuel appeler son fils aujourd'hui je me suis rappelée de cet autre voisin qui appelait son #%%$&# de chien Pénélope à 6 heures du matin!

L'homme du néant

La suite d'images que tu écris, dépeint aussi un certain nombre de citadins qui n'ont pas de gazons et qui délave le bitume que leurs chiens ont souillés. Ou bien ils espèrent que le macadam pousse.

FDM

Glissade artistique sur les bords d'une marche... Pas assez gracieux!
Des freins qui lachent sur les tourments d'une route... Trop tortueux!
Une bonne soupe aux cailloux à la sauce aigre-douce... Trop dur!
Noyade dans une bassine de larme...Pas assez triste!
Electrocuté en prenant son bain...Trop lumineux!
Rencontre malencontreuse avec une balle perdue... Trop hasardeux!
Entretien asiatique avec un Katana... Trop prise de tête!
La corde de chanvre à l'allure ophioïde... Trop rèche!
La tranche de pain sans levain au blé rouge de quincaillerie... Trop mortel!
Quelques décénies à vous faire perdre la respiration... Trop long!

Il te reste les boules Quiess Cathy, ces putains de boules Quiess...

Bibi

Je compatis, Catherine, j'ai les mêmes autour de moi, je suis cernée par les Roger, au secours !!!

JP

euh... Salut! ;)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.