« La course et la mort | Accueil | Métier = Critique / No12 - Marc Cassivi »

13/08/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

C'est un bon questionnement. Je comprends un peu le malaise lorsqu'on voit un politicien jouer le jeu d'Infoman. Mais il serait bien fou de se passer de cette visibilité qui, bien souvent, l'avantage.

Mais Infoman est aussi capable d'être critique, il ne faut pas l'oublier. On écorche tant Charest que les autres. L'émission est beaucoup plus du divertissement que de l'information, évidemment. Reste que j'apprends souvent bien des choses quand je regarde l'émission. Des affaires pas toujours super pertinentes, mais elles me font bien sourire. En fait, moi, si l'émission est bonne, peu importe le contenu, je n'ai pas trop de problème.

Au téléspectateur et citoyen de faire la part des choses.

Quant à la participation du journaliste, il fait du bien parfois de les voir dans un contexte moins sérieux. Surtout Odile Tremblay. Des émissions comme La soirée est (encore) jeune ou Infoman sont de bons exemples de mélanges des genres qui réussissent à la fois à être drôle et informatif. L'un n'exclut pas l'autre.

J'aurais plus un malaise à voir des politiciens seulement se prêter au jeu d'émission de divertissement (Infoman et les talk-show) et éviter les vraies émissions d'information, animées par des journalistes (24/60 et téléjournaux).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Ce mois-ci, on recrute...

Divers



  • Catherine Voyer-Léger. Tous droits réservés.