« Métier = Ratés | Accueil | Le mot-science. Le mot-poète. »

23/08/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Écho en moi qui ressemble tant (mais pas physiquement car je ressemble à mon père et elle à sa mère qui ressemble à la mienne et porte le même diminutif-prénom) à celle que je considérai comme mon âme-sœur (et ça semblait réciproque jusqu'au jour où elle m'a soudainement effacée) et qui "bien sûr" écrit.

Le plus troublant : à un salon du livre et alors qu'à la fin d'une séance de dédicace elle m'avait confié ses affaires le temps d'aller saluer quelqu'un, une lectrice m'a demandée si je n'étais pas elle.
Ce jour-là j'ai su qu'à l'écriture je n'échapperai pas.

Nous avions avant même la rencontre la même façon de nous habiller - garde-robe antérieure donc ce n'était pas même une question d'influence -.

Ma conclusion est qu'il ne vaut mieux pas trop ressembler à Denise Bombardier, ça peut hélas très mal se terminer. Le mieux est sans doute de faire abstraction et de suivre son propre chemin sans trop se préoccuper de la sorte bizarre de gémellité.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Ce mois-ci, on recrute...

Divers



  • Catherine Voyer-Léger. Tous droits réservés.