« Hirsute | Accueil | Poils Papier Bobos (Considérations de démarche #2) »

23/07/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Chère Catherine, je trouve ton récit très percutant et s'il n'a pas été retenu lors du concours de Radio-Can, c'est sans doute que la compétition était vive. Moi, il m'a vraiment touchée, notamment parce que je m'identifie à ceux qui ont sans doute tenté de minimiser ton problème. Parce qu'on a tous nos complexes avec notre corps, parce que tu es belle, lumineuse et intelligente. Parce que c'est impossible, quand quelqu'un souffre, de ne rien dire. De ne pas tenter un mot, même si c'est pour donner l'impression qu'on minimise.
Mais pourquoi écrire sur "ça"? Parce que tu en as besoin. Envie. Et parce que même si tu penses que cette situation est marginale, elle est un microcosme d'autres situations qui peuvent y être associées.
Mais LA raison, c'est que tu as ce talent. Alors tu passes du côté du "devoir" de dire.
Tu es une voix.
Une très, très belle voix.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Ce mois-ci, on recrute...

Divers



  • Catherine Voyer-Léger. Tous droits réservés.